Dimanche 22 Chaabaan 1445 - 3 mars 2024
Français

La Sunna atteteste-t-elle que la mention d’Allah atténue ou apaise la soif?

Question

Existe-t-il un hadith selon le quel le jeûneur qui éprouve la soif doit recourir au dhikr (se remémorer Alah) pour se raffréchir la langue et apiser sa soif?

Texte de la réponse

Louange à Allah.

Après avoir mené des recherches doublées d’un examen des ouvrages sur le  hadith et sa critique, nous n’avons trouvé aucun hadith dans ce sens. Et nous ne sachions pas que la Charia établit une quelconque relation entre la mention d’Allah et la soif! Peut-être l’auteur de la présente question n’a-t-il pas une bonne compréhension de ce hadith authentique rapporté par at-Tirmidhi (3375) et jugé bon par Ibn Madjah (3793) d’après Abdoullah ibn Bousre en ces termes: « un homme dit:

-ô Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui), les lois de l’islam me semblent trop nombreuses.Résume-les moi pour que je puisse les retenir.

-« que ta langue ne cesse de se raffréchir grâce à la perpétuelle mention d’Allah. » (jugé authentique par al-Albani dans Sahih at-Tirlidhi) Ceci est aussi valable pendant le jeûne qu’en d’autres temps, même s’il reste  plus recommandé au jeûneur. Cependant, il n’existe aucun lien entre le jeûne et la soif. Il ne s’agit que de recomander le fréquent recours au rappel d’Allah.

Pour al-Moubarakfouri (puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) le hadith signifie qu’on doit maintenir la langue fraiche parce que toujours occupée par le dhikr. » Extrait de Touhfatoul ahwadhi.

Ibn al-Qayyim (puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) écrit dans son ouvrage intitulé al-Wabil as-Sayyib min al-kalim at-Tayyib, p.41 que le rappel d’Allah possède plus de cent vertus. Et puis il en a  énumré la majeure partie sans y inclure l’atténuation ou l’apaisement de la soif pour le jeûneur.

Allah le Très -haut le sait mieux.

Source: Islam Q&A