Jeudi 20 Muharram 1444 - 18 août 2022
Français

Les pratiques et règles de conduite enseignées par la Sunna à propos du vendredi

Question

Je sais que le jour du vendredi possède de nombreuses vertus.Vous est-il possible de nous informer de certaines pratiques et règles enseignées par la Sunna et que je pourrais appliquer en ce jour?

Résumé de réponse

Le jour du venderdi est un jour méritoire comme l’attestent de très nombreux hadith. Parmi les pratiques et règles relatives à ce jour figurent : l’accomplissment de la prirère du vendredi, la lecture de la sourate de la caverne (18e), la multiplication de prières pour le Prophète (bénédction et salut soient sur lui) et l’intensification des invocations.

Louange à Allah.

En effet, le jour du vendredi est un jour méritoire comme l’attestent de nombreux hadith.Se référer à la quetion n°9211

Les pratiques et règles relatives au vendredi

Les pratiques et règles relatives au vendredi sont nombresues. En voici quelques unes:

1.La prière du vendredi

Allah le Très-haut dit: «Ô vous qui avez cru ! Quand on appelle à la Salat du jour du Vendredi, accourez à l'invocation d'Allah et laissez tout négoce. Cela est bien meilleur pour vous, si vous saviez ! » (Coran, 62: 9)

Ibn al-Qayyim (1/376) (puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) a dit: « la prière du vendredi est une des plus importantes prescriptons de l’islam.Elle est un des plus grands rassemblemnts des musulmans,voire la plus importante rencontre qui les réunit.Sa prescription l’emporte sur tout autre, hormis celle d’Arafa. Celui qui la néglige aura le coeur scelé par Allah.»

D’près Aboul Dajaad adh-Dhammari- un compagnon du Prophète- ce deriner a dit: «celui qui abandonne trois vendredis successifs par négligence aura son coeur scelé par Allah.» (Rapporté par Abou Dawoud 1052 et jugé authentique par al-Albani dans Sahih Abi Dawoud (928)

Abdoullah ibn Omar et Abou Hourayrah ont entendu le Messager d’Allah (psl) dire sur sa chaire: « ou bien des gens arrêteront leur abandon des vendredis ou bien Allah cachetera leurs coeurs de sorte qu’ils deviennent insouciants. » (rapporté par Mouslim 865)

2. L’intensification de l’effeort dans l’invocation

Ce jour contient un moment d’exaucement au cours duquel tout fidèle qui invoque son Mâitre aura une réponse favorable avec la permission d’Allah le Très-haut.

D’après Abou Hourayrah (P.A.a) le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) a mentionné le jour du vendredi puit dit: « il contient un moment dont tout musulman qui en profite pour prier et demander à Allah le Très-haut quelque chose l’aura.Il a dit ceci en  faisant un geste de la main pour dire que ce facile à Allah. (rapporté par al-Boukhari, 893 et par Mouslim,852)

3.La lecture de la sourate de la caverne

D’après Abou Said al-Khoudri, le Prophète (bénédoction et salut soient sur lui) a dit: « quiconque lit la sourate de la caverne le vendredi sera éclairé jusqu’au vendredi suivant lumière.» (rapporté par al-Hakim et jugé authetique par al-Albani dans Sahih at-Targhib (836).

4.La multiplication des prières pour le Messager d’Allah

D’après Aws, le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit: « certes, le jour du vendredi fait partie de vos meilleurs jours: on y a créé Adam (psl) et y a saisi son âme et y déclenchera le Souffle et y assomera (les vivants).Aussi, multipliez y la prières pour moi car les prières que me dédiez me sont exposées.

-« comment t’exposer nos prières alors que tu es fossilissé? »

-« certes, Allah le Puissant et Majestueux a interdit à la terre d’absorbé les corps des prophètes.» (rapporté par Abou Dawoud 1047 et jugé authentique par Ibn al-Qayyim dans son commentaire sur les Sunan d’Abou Dawoud (4/273) et jugé authentique par al-Albani dans sahihi Abou Dawoud (925)

L’auteur de Awn al-Maaboud dit: « on a spécifié le jour du vendredi car c’est le meilleur des jours comme al-Moustapha est le meilleur des humains.Prier pour ce dernier le vendredi a un mérité qu’il n’a pas dans les autres jours.»

En dépit de ces vertus et pratiques cutelles (réservées au vendredi) le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a interdit de conscrer à la journée ou à la nuit du vendredi une pratique non conforme à la Charia.

D’après Abou Hoyrayrah (P.A.a) le Prophète (bénédoction et salut soient sur lui) a dit: « ne réservez pas à la nuit du vendredi des prières que vous ne faites pas dans les autres nuits, ni à sa journée un jeûne que vous n’observez pas dans les autres jours, à moins que le jeûne entre dans le cadre d’un acte volontrairement initié. » (rapporté par Mouslim (1144)

Sanaani dit dans Souboulou Salam : « ce hadith indique l’interdiction de consacrer un acte cultuel ou une récitation inhabituelle à la nuit du vendredi à l’exception de la lecture de la sourate dela caverne qui est recommandée. »

An-Nawawi dit: « on trouve dans ce hadith une interdiction calire de consacrer à la nuit du vendredi une prière que l’on ne fait pas dans les autres nuits, et de marquer sa journée par un jeûne qu’on ne fait pas dans les autres journées. Ce qui est unanimement réprouvé.»

Il dit encore: « les ulémas disent: la raison de l’interdiction de lui réserver un jeûne est que la journée du vendredi est un temps d’invocation, de rappel et de dévotion.Ce qui implique la prise d’un bain rituel, le fait d’aller très tôt à la mosquée, d’attendre la prière, d’écouter le sermon et d’intensifier le dhikr en application de la parole d’Allah le Très-haut: « Quand on appelle à la Salat du jour du Vendredi, accourez à l'invocation d'Allah et laissez tout négoce. Cela est bien meilleur pour vous, si vous saviez ! » (Coran, 62:10) entre autres actes de dévotion prévus ce jour. D’où la recommandation de ne pas observer le jeûne afin d’être plus à même de s’y addoner avec une vigueur doublée d’un plaisir qui exclut l’ennui et la torpeur. C’est comparble à la journée d’Arafa pour celui qui se trouve sur place. En effet, la Sunna lui recommande de ne pas jeûner pour la même raison. Voilà ce qui est retenu à propos de la justification de l’interdiction de réserver un jeûne à la journée du vendredi. D’autres pensent que la raison réside dans la crainte d’exagérer la vénéréation du jour au point d’en faire une cause d’épreuve comme ce fut le cas d’autres avec le samedi.Cette explication est affaiblie par le maintain de la prière et d’autres actes biens connus qui marquent l’importance de la journée du vendredi. D’autres prétendent encore que la raison de ladite interdiction  est d’éviter qu’on croit le jeûne obligatoire.Cette explication est affaiblie par la recommadation du jeûne du lundi, du jour d’Arafa et du jour d’Achoura et d’autres. On ne tient pas compte de cette faible probabilité.Aussi, pensons-nous que notre avis que voilà est le juste.

Allah le sait mieux.

Source: Islam Q&A

Réponses correspondantes