Lundi 5 Dhoul Hidjdjah 1443 - 4 juillet 2022
Français

Voici deux mosquées situées côte-à-côte; l’une d’elles reçoit peu ou presque pas de fidèles.Laquelle devrais-je choisir pour y prier.

Question

Premièrement,nous vivons dans un quartier doté de deux mosquées toutes proches l’une de l’autre. L’une se remplit de prieurs tandis que l’autre demeure vide au point qu’on la ferme parfois. Qu’est ce qui est préférable

dans cette situation? Prier dans la mosquée qui se remplit ou aller animer l’autre?

Deuxièmement, l’imam de la mosquée qui se remplit ne se conforme pas à la Sunna car il porte un vêtement long (qui dépasse la cheville). Quant à l’autre mosquée, son imam se conforme à la sunna comme il peut en quelque sorte.Nous espéros que vous nous expliquerez laquelle des deux mosquées doit préférer?

Texte de la réponse

Louange à Allah.

Premièrement, la prolifération des mosquées dans un même quartier est un bon signe dans la mesure où elle encourage les gens à aller prier dans les maisons d’Allah. Toutefois, nous attirons l’attention sur ces points:

  1.  veiller à ce que les mosquées ne soient pas trop rapprochées car cela divise la commaunauté musulmane et peut représenter un gaspillage et une vaine concurrence. Il se peut aussi que les unes soient fermées pendant certaines prières, faute de prieurs.
  2. ne pas célébrer la prière du vendredi dans les deux à la fois car il faut privilégier la plus grande pour réunir les musulmans dans une seule mosquée.
  3. construire des mosquées dans les endroits qui en sont totalement déprouvus est plus utile que les construire dans des lieux où il y en a suffsamment.

Deuxièmement, concernant la situation que vous avez évoquée, nous pensons qu’il vaut mieux que vous priiez dans la première mosquée pour ces rasions:

-la réunion des musulmans dans une seule mosquée est de nature à renforcer leur cohésion et consolider leurs liens.C’est ainsi qu’ils pourront savoir lequel d’entre eux est malade et le quel est pauvre et le quel est décédé.Ils se rendent au chevet du premier, apporte secours au deuxième et faire la prière des morts au troisième et présentent leur condléances à sa famille.

-le fait que tous les habitants du quartier prient  dans une seule mosquée facilite leur instruction et la dispense de sermons. Au contraire,s’ils se disperent en différents endroits, cela ne facilite pas la tache à l’enseigenant venu enseigner et au prêcheur venu prêcher.Aussi vaut-il mieux qu’ils retrouvent les gens rassemblés en un seul endroit afin qu’ils puissent travailler utilement dans l’intérêt de tous.

-plus le nombre des fidèles qui prient ensemble est important, plus cela est aimé d’Allah.

D’après Ubey ibn Kaab (P.A.a), le Messager d’Allah (bénédiction et salut soiet sur lui) a dit: « le fait pour un homme de prier avec un autre est plus apte à bénéir sa prière que le fait pour lui de prier seul. Le fait pour lui de prier avec deux hommes est plsu apte à bénir sa prière que le fait de prier avec un seul hommes. S’il peut trouver plus de compangons pour prier ensemble , cela est plus aimé d’Allah le Très-haut. » (rapporté par Abou Dawoud,554, et par an-Nassaie ,843 et jugé bon par al-Albani dans Sahihi Abi Dawoud.

Cheikh Muhammad ibn Salih al-Outhaymine (puisse Allah lui accorder Sa miséricorde): « à supposer qu’il ait sur place deux mosquées dont l’une est plsu grande que l’autre, il vaut mieux prier dans celle qui regroupe le plus grand nombre. Car le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit: « le fait pour un homme de prier avec un autre  est plus apte à bénéir sa prière.. » ce hadith a une portée générale. Chaque fois que deux mosquée se trouvent l’une à  côté de l’autre, il est préférable de prier dans celle qui regorupe le plus grand nombre de fidèles.» Extrait de ach-chah al-moumtie (4/150-151)

Le même Cheikh dit encore: « il est préférable pour celui qui ne fait pas partie des soldats affectés à la garde des frontiers de prier dans la mosquée où sa présence permet la célébration de la prière en groupe alors que son absence ferait perdre cet avantage. Voici un exemple: quand il y a une mosquée où les gens prient mais il y a un homme qui, présent, leur sert d’imam rassembleur et dont l’absence entraîne la dispersion des gens..Dans un tel cas, il vaut mieux que l’homme en question prie dans la mosquée sus indiquée pour en assurer l’animation car son absence la bloque. Or, il ne convient pas de bloquer les mosquées. Le fait pour l’homme ci-dessus indiquée de prier dans la mosquée qui attire moins de monde est préférable pour lui que de prier dans celle qui regroupe plus de fidèles.Il faut toutefois soumettre ceci à la condition que la mosquée ainsi privilégiée ne se situe pas tout prêt de celle qui attrire le plus grand nombre de fidèles. Car on pourrait dire que réunir les musulamns dans une seule mosquée est préférable que de les laisser se dispercer. Suppospns qu’il y ait une vieille mosquée fréquentée par cinq personnes ou dix et qu’il y ait à côté une autre qui abrite une grande foule et qu’il ne soit pas pénible pour les usagers de la vieille mosquée de rejoindre l’autre, on peut dire dans ce cas qu’il est preférable qu’ils le fassent puisque plus nombre de fidèle réunis dans la même mosquée est important plus cela est mértioire. » Extrait de charh al-moumtie (4/150)

Prodiguez des conseils à l’imam (qui ne se conformerait pas à la sunna) dans l’espoire qu’Allah le guide et lui inpire un plus grand désir de se conformer à la Sunna.

Enfin, nous pourrions vous dire d’aller prier dans la mosquée qui attire le plus faible nombre de prieurs si les usager de l’autre mosquée sont connus pour leur destestation de la Sunna et leur lutte contre ses partisans, quand bien même vous auriez accompli votre devoir de leur donner de bons conseils en vain…Si  tel est le cas , le fait pour vous de prier dans la mosquée où l’on se conforme à la sunna avec la possiblité pour vous de l’enseigner est sans doute préfréable. Si on en est pas encore là, nous pensons que vous devez vous regrouper dans une seule mosquée.

Nous demndons à Allah de vous assiter et de vous guider.

Allah le sait mieux.

Source: Islam Q&A