Mercredi 18 Chaabaan 1445 - 28 février 2024
Français

La prière faite pour morts

Question

J’espère obtenir une description de la modalité de la prière faite pour les morts (Salat Al-Djanaza), fondée sur la tradition confirmée du Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) car beaucoup de gens l’ignorent.

Texte de la réponse

Louange à Allah.

Voici la description de la prière faite pour les morts (Salat Al-Djanaza), comme révélée par le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) et ses Compagnons :

Elle consiste à dire Allahou Akbar d’abord avant de solliciter la protection d’Allah contre satan le damné et lire la Basmala.

Ensuite on récite la Fatiha et une courte sourate ou quelques versets. Et puis, on dit Allahou Akbar avant de prononcer la formule de prière pour le Prophète employée à la fin de la prière (Salat Al Ibrahimia). Puis on dit Allahou Akbar avant de prier pour le mort. A cet égard, il est préférable de dire : « Seigneur, pardonne à nos vivants et à nos morts, aux présents parmi nous et aux absents, aux petits et aux vieux, aux mâles et aux femelles. Seigneur, celui d’entre nous que tu fais vivre, fais-le vivre conformément à l'Islam. Celui que Tu fais mourir, fais-le mourir en parfait croyant.  Seigneur, pardonne-lui (au mort), accorde-lui Ta miséricorde, Ta clémence, efface ses péchés. Réserve-lui un bon accueil. Aménage-lui un large espace ; lave-le avec l’eau, la neige et la grêle. Nettoie-le de ses péchés comme on nettoie le vêtement blanc de la saleté. Seigneur, donne-lui en échange une maison meilleure que la sienne et une famille et une épouse meilleures que la sienne.  Seigneur, admet-le au paradis et préserve-le du châtiment de la tombe et de celui de l’enfer. Elargie lui sa tombe en l’éclairant. Seigneur, ne nous prive pas de sa récompense et ne nous égare pas après lui. »

Tout cela a été rapporté comme Sunna du Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui). Toutefois, il n’y a aucun inconvénient à employer d’autres formules que celles-ci, en disant par exemple : « Seigneur, s’il avait bien agi, multiplie ses bonnes actions. S’il avait mal agi, pardonne-lui ses mauvaises actions. Seigneur, pardonne-lui et raffermis-le avec la parole ferme. »

Ensuite, on prononce le quatrième Takbir Allahou Akbar ; puis on se tait quelques secondes avant de procéder au salut de fin de prière en se tournant vers la droite tout en disant as-salamou alaikoum wa rahmatou Allah.

Et Allah sait mieux.

Source: Extrait de Kitabou madjmou fatawa wa maqaalat moutanawwia de son éminence cheikh Abdoul Aziz ibn Baz (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) tome 13 p. 141