Jeudi 12 Muharram 1446 - 18 juillet 2024
Français

Des invocations et remèdes au profit de celui qui souffre d’une douleur

Question

Je souffre d’une douleur aigue au front. Existe-t-il une invocation ou une chose quelconque pour appaiser cette douleur?

Texte de la réponse

Louange à Allah.

Premièrement, s’agissant de votre maladie, si vous l’endurez patiemmement pour complaire à Allah, Il confèrera à votre mal une vertue expiatoire par rapport à vos péchés.

D’après Abou Said al-Khoudri et Abou Hour yrah,le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit: « Allah fait de tout fléau, calamité, trouble, chagrin, tristesse et d’autres malheurs qui frappent le musulman, fût-ce une piqûre d’épine, un moyen d’expier ses fautes. » (rapporté par al-Boukhari,5318) et par Mouslim (2573)

Deuxièmement, nous vous recommandons des remèdes et invocations authentiques:

1.Le miel

Voici ce qu’ Allah le Très-haut en dit: «Ou êtes-vous à l'abri de ce qu'Il vous y ramène (en mer) une autre fois, qu'Il déchaîne contre vous un de ces vents à tout casser, puis qu'Il vous fasse noyer à cause de votre mécréance ? Et alors vous ne trouverez personne pour vous défendre contre Nous ! » (Coran,17:69)

2.Saussurea costus ou bois indien

Oum Qays bint Mahsan a dit: « j’ai entendu le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) dire: veillez à utiliser ce bois indien car il possède des vertus curatives. » (rapporté par al-Boukhari,5368 et par Mouslim (287)

3.La thérapie de ventouse

D’après Ibn Abbas, le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) s’est fait soigné  une migraine à l’aide de la thérapie de ventouse au cours de son pèlerinage. » «(rapporté par al-Boukhari,5374 et par Mouslim,1202)

4.La graine noire

D’après Abou Hourayrah, le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit: «  la graine noire guérit toutes les maladies, à l’exception de la mort. » (rapporté par al-Boukhari,5364 et par Mouslim,2215) Ce hadith est placé par al-Boukhari dans un chapitre intitulé : la thérapie de ventouse contre la migraine.

Quant aux invocations que nous vous recommandons, nous vous en citons ce que nous sommes en mesure de tirer de la Sunna authentique:

1.Outhmane ibn Abi al-Aas ath-Thaqafi rapporte avoir informé le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) d’une douleur dont il souffrait depuis sa conversion à l’islam. Le Messager (bénédiction et salut soient sur lui) lui dit: « pose ta main sur l’endroit de ton corps où tu éprouves le mal et dis: « au nom d’Allah trois fois puis dis sept fois: je sollicite la protection d’Allah par Sa puissance contre ce que je redoute. » (rapporté par Mouslim,2202)

2.D’après Aicha (p.A.a) quand un malade s’adressait au Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) ou quand on le lui amenait,il disait: « ô Maître des humains, fais disparaitre le mal, Toi qui est le Guérisseur.Aucune guérisson n’exsiste en dehors de celle que Tu aportes car elle ne laisse persister aucune maladie. » (rapporté par al-Boukhari,5351 et par Mouslim,2191)

Veillez à la lecture de la Fatihah (la première sourate du Coran) et les Deux protectrices (les sourates 113 et 114. Tout le Coran est source de remède selon cette parole du Très-haut: «Nous faisons descendre du Coran, ce qui est une guérison et une miséricorde pour les croyants. » (Coran,17:82)

3.Selon Abou Said al-Khoudri (p.A.a) , des gens issus des compagnons du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) arrivèrent au campement d’un groupe arabe et se virent refuser l’hospitalité.Cela se déroulait à un moment où le chef des  résident venait d’être mordu (par un serpent). Ils dirent (aux voyageurs) : « avez-vous un remède ou un guérisseur? » - « puisque vous ne nous avez pas offert de l’hospitalité, nous exigeons une contrepartie (pour notre intervention). Ils acceptèrent de leur offrir un troupeau de moutons. L’un d’entre eux (les voyageurs) se mit à réciter la Fatihah et à rassambler de l’eau dans sa bouche et à cracher légèrement jusque la guérison de la victime.Ils ramnèrent le troupeau avec eux et se dirent de ne pas le garder avant d’interroger le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui)  sur ce qu’ils avaient fait. Il en rit et leur dit: « comment avez vous su que la Fatihah guérit? Gardez le troupeau mais donnez-moi ma part. » (rapporté par al-Boukhari,5404 et par Mouslim,2201)

4.D’après Aichah (p.A.a) le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) récitait les versets protecteurs et souflait sur lui-même au cours de la maladie qui l’a emporté.Quand il ne pouvait pas le faire, je m’en chargeais et soufflais sur lui et me saisais de sa propre main bénie et la lui passais sur son corps. »

Mouammar a dit: « j’ai demandé à az-Zouhri comment il (le Prophète)  soufflait. » Il dit: « il soufflait sur ses mains avant de les passer sur son visage. » (rapporté par al-Boukhari,5304, et par Mouslim,2192)

Allah le sait mieux.

Source: Islam Q&A